Dernières M.A.J, Dico

Le dictionnaire des termes techniques de catch

Légende : Mots concernant l’histoire du catch. Nom des prises. Vocabulaire lié à la WWE. Vocabulaire lié à un match. Vocabulaire lié au catch.

 

A

 

A-Show : c’est l’émission numéro un dans une fédération de lutte. C’est là ou les taux d’écoutes sont les meilleurs. Pour la WWE, c’est naturellement Raw.

 

Abortion : Arrêter une “Feud” où une “Gimmick” de façon soudaine et sans explications. La plupart du temps, c’est pour palier un manque d’intérêt de la part des fans. De nos jours, on appel ça aussi le Scrapped.

 

Angle : Histoire scénarisée qui va enmener à la confrontation (donc match) entre un ou plusiseurs lutteurs —> Enmène à une feud généralement.

 

Abdominal Stretch : Prise Du Maquis

 

Agent : C’est un personnel d’encadrement qui est chargée de suivre les lutteurs dans les shows et house-shows. On l’appel aussi « Road Agent ».

 

Alignment : Type de personnalité utilisée par les lutteurs. S’ils sont “Face”, ils sont « face aligned ».

 

André shot : Technique de filmer pour exagérer la taille des lutteurs.

 

Apter mag : C’est des magazine sur le catch à l’ancienne qui entretiennent le kayfabe. Le nom de ce type de mag vient du journaliste Bill Apter.

 

Atomic Drop : Ecrasement Du Bassin

 

Attitude : C’est l’ère de la WWF comprise entre fin 1997 et mi-2002. C’est le changement dans les storylines qui enménera le sexe, la violence, le language peu soutenu avec les mises en avant de lutteurs comme Steve Austin, La DX, Mick Foley entre-autre…

 

B

 

B-Show : Emission télé qui présente essentiellement des lutteurs de moyenne et basse carte d’une promotion (à la WWE Velocity et Heat ou Saturday Night à la WCW).

 

Babyface : Favoris de la foule chez un lutteur (un gentil quoi). Il est aussi plus souvent appelé « Face ».

 

Backyard Wrestling : C’est une forme de catch, pratiquée par des fans amateurs dans les arrières cours (backyard). Ils ne sont pas soumis au moindre encadrement, ni dépendant d’une moindre fédération/Promotion. Ils prennent souvent des risques démesurés et filment leurs explois pour les mettre sur le net…

 

Bait and Switch : quand un promoteur tente de faire croire aux fans que quelques chose de d’important va arriver et que finalement, c’est tout autre chose qui se passe. De ceci, découle une surprise qui met les fans sous le choc dans le meilleur des cas ou à la confusion ou le désappointement dans le pire des cas.

 

Beat down : quand un lutteur reçoit toute une correction qui vient généralement d’un groupe de lutteurs en surnombre.

 

Blade : C’est quand un lutteur, lors d’un match, se fait saigner avec une lame de rasoir, pour laisser penser qu’il a été violement touché par son adversaire. La lame est généralement donnée par l’arbître ou une personne se trouvant à proximité du ring.

 

Blind : quand un arbitre a le dos tourné et que l’autre lutteur en profite pour tricher.

 

Blind Tag : c’est un relais effectué dans un match par équipe et quand un des 2 lutteur fait le relais avec son partenaire qui est à terre sur le ring sans qu’il en soit conscient ou d’accord.

 

Blow Off : Finir une feud.

 

Blow Up : quand un lutteur a tellement donné sur le ring pendant le combat qu’il termine le match exténué.

 

Bomb scare :match peu suivi de la part de la foule

 

Botch : une manœuvre prévue qui échoue

 

Bozark : ancienne appellation pour une lutteuse professionnelle

 

Brand : A la WWE, c’est 3 groupes (branches ou ligues), à savoir Raw, SmackDown! et ECW qui ont chacuns des émissions et groupes de lutteurs (rosters) respectifs. Mais ils sont tous sous contrat avec une seule fédération, la WWE !

 

Brand-extension : C’est la période où la WWE c’est partagée en 2 groupes, Raw et SmackDown.

 

Broadway : quand 2 lutteurs arrivent à un match nul après avoir dépassé le temps limite.

 

Book : Programmer un lutteur pour un match/show/intervention.

 

Booker : C’est la personne qui est responsable du « booking ». C’est une sorte de scénariste qui va prévoir l’évolution d’une histoire (angle) et du match entre 2 ou plusieurs catcheurs. Il décide des victoires et défaites, des lutteurs qui auront ou pas une ceinture… Vince McMahon, Pat Paterson (avant), Stéphanie McMahon sont des bookers à la WWE.

 

Boring : Ce sont les cris d’ennuis que lance la foule lors d’un match. Un match « boring » est un match chiant (comme ceux de Goldberg par exemple lol).

 

Boulet : C’est un fan qui ne comprend rien au catch, qui ne cherche pas par lui même, qui est un assisté et qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nez. Il croit généralement que le catch « c’est pour de vrai » que les méchants sont des tricheurs et que les mecs comme Goldberg sont des gars indestructibles… Il croit aussi que le catch devrait passer sur toutes les chaines, avec tout les PPVs en direct… Le pire, c’est qu’en lui prouvant le contraire par A+B, il n’admet jamais, a tendance à insulter en retour (seule arme de défense). A oui, en général, il s’exprime mal, de façon incorrecte et en langage SMS… 2 solutions à adopter face à ces gens là : L’ignorance (ça permet de gagner du temps) ou les ridiculiser (on se marre, mais comme ils sont lourd, ils comprennent pas toujours !).

 

Bull : ancien terme définissant le « promoteur ».

 

Bump : C’est une chute prévue par une cascade de la part d’un lutteur qui reste spéctaculaire. Par exemple, quand Mick Foley fait sa chutte du haut de la cage au King Of The Ring 1998 et qu’il retombe sur la « petite » table des commentateurs… La cage faisant entre 6 et 8 mètres de haut !

 

Bury : 1-Enterrer quelqu’un. « Bury Them Alive », match ou le vainqueur doit enterrer son adversaire vivant (pour de faux naturellement)
_____ 2-action de la part d’un promoteur ou d’un booker qui fait qu’un lutteur perde de la popularité en l’obligeant à perdre des combats de mauvaise façon comme dans des « squash » ou en l’obligeant à participer dans des storylines dégradantes ou mauvaise

 

Busted Open : terme utilisé pour décrire un lutteur en train de saigner

 

C

 

 »Call » ou  »Call a Match » : c’est le fait qu’un lutteur annonce la prise à venir à son adversaire.

 

Canned Heat : C’est la bande son de la foule qui est changée afin de modifier l’effet ambiance de l’arena (ex : les bruits des « You Sold Out » envers Lesnar lors de WNXX ont été atténués sur la version DVD du PPV).

 

Card : Liste des combats qui auront ou ont eut lieu lors d’un show

 

Carry : 1 – Faire que son adversaire passe bien auprès de la foule.
_ __ _ _2 – Porter le match… Un lutteur fait tout le travail, car son adversaire est trop mauvais (ça arrive souvent à Mark Henry ou A-Train de se faire porter…).

 

Catch Phrase : C’est une phrase qu’un lutteur utilise souvent lors de ses interviews, elle fait partie de son personnage. Exemple : « And That’s The Bottom Line Cause StoneCold Said So ! » De Steve Austin…

 

Chairman : Président d’une société. Vince McMahon est le VRAI président de la WWE.

 

Cheap Heat : C’est les gestes, mots (insultes), comportements qui permettent à un lutteur de s’établir en tant que « heel » (détesté de la foule).

 

Chemistry : c’est quand 2 lutteurs fonctionnent bien ensemble dans l’échange de prises ou dans le travail devant les caméra au niveau de la « storyline »

 

Clan : C’est un groupe de catcheurs qui s’allient pour protéger des intérêts communs. Plusieurs clans ont marqués le monde de la lutte, un des plus anciens est le 4 Horsemen ou les Fabulous Freebirds, mais il y a eu aussi la nWo, la D-Generation X, la Hart Foundation ou l’Evolution.

 

Closet champion : Détenteur d’un titre, généralement « Heel » qui fait face à la compétition en trichant pour obtenir la victoire. Quand il a en face de lui des adversaires de haut de tableau, il fait en sorte de se faire disqualifier pour conserver sa ceinture

 

Clothesline : Coup De La Corde A Linge.

 

Clubberin : échange de coups rudes entre 2 lutteurs

 

Color : terme utilisé par les lutteurs ou promoteurs pour parler du niveau de carnage dans un match

 

Color Commentator : ce sont les commentateurs qui parlent des prises effectuées afin d’ajouter de l’intérêt et de l’excitation dans les matches et en faisant référence aux storylines. On parle aussi de « voice of reason ».

 

Comeback : 1 – C’est le retour d’un ancien lutteur dans la fédération, voir le monde de la lutte.
_____ ___ __2 – C’est le moment ou dans un match, les forces s’inversent et que le lutteur dominé reprend le contrôle du match.

 

Count Out : Décompte à l’extérieur du ring… Si le lutteur reste plus de 10 comptes à l’extérieur du ring, il est disqualifié et perd donc le match.

 

Crash TV : Style de booking caractérisé par de courts matchs et des promos.

 

Crimson mask : Visage recouvert de sang. On appel aussi ça le « Muta scale »

 

Cruiserweight ou Lightheavyweight : Poids moyen. A la WWE, pour rentrer dans cette catégorie, il faut pas dépasser 225 livres, soit 102kg. Le 1er titre poids moyen à la WWF est apparu en 1997 avec Taka Michinoku.

 

Curtain Call ou le MSG Incident : « incident » qui a eut lieu au Madison Square Garden au printemps 1996 quand les superstars de la WWF, Shawn Michaels, Diesel, Razor Ramon et Triple H (La Clique) brisaient le kayfabe devant une foule de fan pour souhaiter bonne chance à ceux qui quittaient pour la WCW

 

Curtain jerker : c’est le premier match de la carte (card) ou c’est aussi le lutteur qui lutte dans le premier combat de la carte sous une forme régulière

 

Cut a Promo : Intervenir dans un interview et rabaisser le premier lutteur interviewé de façon habile (ex: The Rock avec The Coach notament ou Jericho avec William Regal…).

 

D

 

Dark Match : Ce sont des combats non-télévisés qui sont mis en place avant un show TV. Ils ont 2 buts, chauffer la salle avant la prise d’antenne et tester de nouveaux lutteurs.

 

Daydreaming : Terme utilisé pour quelqu’un qui se couche pour le tombé.

 

Dead Weight : Quand un lutteur commence à être mou au milieu d’un mouvement. Ceci peut être fait de façon intentionnelle, afin de faire paraître son adversaire faible ou juste pour le taquiner. Ceci peut être fait aussi de façon involontaire parce que le lutteur qui est « dead weight » n’est pas habitué à coopérer lors d’un mouvement particulier ou par manque d’attention. Dans ce dernier cas, l’exemple le plus connu est celui de Hulk Hogan qui portait un “Body slam” sur Zeus lors des Survivor Series 1989 quand Hogan devait prendre dans ces propres forcesp pour soulever un Zeus sous-entraîné. (voir aussi Sandbag).

 

The Deal : Autre terme pour une ceinture de championnat.

 

Death Match : Un version plus extrême des “Hardcore Match” qui inclue plus d’armes et ou le bleeding / blading est commun.

 

Decision : c’est quand un lutteur marque un point lors d’un « Iron Man Match ». Dans ce genre de match, une “décisions” peut être obtenue par tombé, soumission, décompte, disqualification ou K.O. Le point est attribué au lutteurs qui a réalisé cette décision. Le catcheurs qui obtient le plus de points à la fin du emps impartis pour le combat, remporte la victoire. Moins souvent, une “décision” veut simplement dire le résultat d’un match.

 

Dirtsheet : Newsletter, magazine ou site web qui présente le catch comme un divertissement chorégraphié plus que comme un vrai sport. Les Dirtsheets offre souvent les rumeurs et comérages de backstage des lutteurs et autres personnalités de la lutte.

 

Diva : Terme utilisé à la base par la WWE pour parler des femmes impliquées dans la lutte qu’elles soient simple valet, manager ou lutteuse.

 

Do Business : (a/k/a A Work) : Quand 2 lutteurs travaillent ensemble et dans le même sens pour mettre un match ou un « Angle » « Over ». C’est aussi quand un lutteur fait le travail demandé sans se soucier de qui il aide.

 

Doing Business on the Way Out : C’est quand un lutteur qui vas quitter la fédération est obligé de perdre face à un autre, pour pouvoir pusher (mettre en avant) le lutteur qui reste. Ex : The Giant (Big Show) qui c’était fait malmener par la nWo quand il allait quitter la WcW pour la WWF…

 

Dogging : Faire un minimum d’effort.

 

Doom : (épithète de “of doom”) : Façon “comique” de décrire un mouvement qui est “vendu” comme s’il faisait plus de dommage que s’il avait réellement été porté ou réalisé par un autre lutteur.

 

Double-clutch : Hésiter et rebondir avant un saut de la 3ème corde.

 

Double Juice : C’est quand les 2 lutteurs se « coupent » lors d’un match et saignent tout les 2.

 

Double Turn : Moment rare ou les 2 lutteurs, le « Heel » et le « Face » échangent leurs rôles durant un « Angle » ou un « Match ». L’exemple le plus connu est celui du match Bret Hart/Steve Austin de WrestleMania 13.

 

Down South : Terme utilisé pour ce référer à la World Championship Wrestling ou toutes autres promotion du sud des USA (comme la Total Nonstop Action Wrestling).

 

Draw : Match nul… Pas de vainqueurs.

 

Drawing Power : Avoir la reconnaissance des fans en tant que top vedette. Quelqu’un pour qui les fans payront juste pour le voir lui.

 

Dropkick : Saut Chassé

 

Dropping The Strap : Quand un champion en titre accepte d’être booké pour perdre la ceinture face à un challenger.

 

Dud : C’est un combat pauvre, ennuyeux ou ininteressant. Ce genre de combat est appelé par Jim Ross : « bowling shoe ugly ».

 

Dusty Finish : Du nom de Dusty Rhodes, car même s’il en est pas l’inventeur, il adore utiliser cette fin de match quand il est « booker ». C’est quand l’arbître original d’un match se retrouve K.O., qu’un 2ème arbitre fait le compte de 3 en remplacement et que l’arbitre original renverse la décision…

 

DX : La faction D-Generation X qui est apparue en 1997. Elle a entre-autre été composée de Shawn Michaels, Chyna, HHH, Rick Rude, X-Pac, Billy Gunn et Road Dog. Elle est le symbole du passage à l’ère « Attitude » de la WWF en étant provocante.

 

E

 

Enfoncer : C’est un lutteur, sportif ou personnalité qui se trouve aux abords du ring lors d’un match, pour prévenir de la régularité de l’affrontement. Ex. Mohammed Ali à WM 1, Tyson à WM 14, ou Chuck Norris aux Survivor Series 94…

 

Extreme wrestling : Style de catch base sur les manoeuvres à haut risqué et sur les “armes” utilisées lors des combats. Voir aussi Hardcore wrestling.

 

Extremists : terme utilisé par la WWE pour faire référence à ses lutteurs ECW et mettre l’emphase sur le fait qu’ils sont plus « extrême » que les lutteurs de Raw et SmackDown!.

 

F

 

Face : Abréviation de « Babyface ». Favoris de la foule chez un lutteur (un gentil quoi).

 

Face-Turn : C’est le contraire de « Heel Turn ». C’est quand un lutteur qui faisait partie des méchants (Heel) passe du côté des gentils (Face).

 

Faction : C’est un groupe de catcheurs (clan) qui s’allient pour protéger des intérêts communs. Plusieurs clans ont marqués le monde de la lutte, un des plus anciens est le 4 Horsemen ou les Fabulous Freebirds, mais il y a eu aussi la nWo, la D-Generation X, la Hart Foundation ou l’Evolution.

 

Fall : Tombé ou compte de 3. Ca peut être aussi la chutte (physique) d’un lutteur.

 

False comeback : quand un “face” arrive brièvement à reprendre le dessus sur un « Heel » après avoir été dominé plusieurs minutes. Ceci arrive généralement avant un retour total dans le match.

 

Favorite Quote : Phrase favorite employée régulièrement par un lutteur. Ex. Le « Whoooo » de Ric Flair ou le « Dig-It » de Booker T.

 

Feeding : Le rôle tenu par le lutteur “Heel” lors d’un retour du “face” quand il s’acharne sur le “face” seulement pour être contré. Ceci est fait dans l’espoir que les multitudes de contres ou de « bumps » par le « heel » vont déclencher un « Heat » des fans en direction du « face ». Un “babyface” peut aussi alimenter l’espoir pour obtenir la sympathie des fans.

 

Feud : C’est une histoire mettant en vedette une querelle entre deux ou plusieurs lutteurs. Ex. la Feud Bret/Owen Hart, Austin/McMahon

 

Figure Four Leglock : La Prise En Quatre.

 

Finish : La fin planifiée pour un match. (voir « Dusty Finish » et « Clean Finish »)

 

Finisher : La prise de finition d’un lutteur qui lui permet, en général, d’obtenir la victoire…

 

Finish Move : Prise de finition d’un lutteur pour remporter son match. Ex. « Sharpeshooter » de Bret Hart ou le « Stunner » de Steve Austin.

 

Flair Flip : Une prise, popularisée par Ric Flair, quand un lutteur expédie un autre par dessus la 3ème corde, que ce dernier fais un 360° vers l’extérieur et dans le coin et retombe sur ses pieds sur le rebord du ring.

 

Flat back bump : C’est un “bump” ou le lutteur retombe durement sur son dos.

 

Foe : Adversaire.

 

Foreign Object : Ou « International Object ». C’est un objet/arme utilisé illégalement pendant un match. Ex. Chaise, Poing Américain…

 

G

 

Gaijin : Un lutteur non japonais dans une promotion Japonaise.

 

Garbage Wrestling : Matchs de type “Hardcore » ou assez violent ou les lutteurs utilisent des “armes” et autres “Spots” planifiés pour s’attaquer entre-eux. Ca peut-être aussi des matchs à stipulation spéciale et non communes à la lutte traditionnelle. Ce terme est attribué à Giant Baba de la All Japan Pro-Wrestling quand il parlait de la FMW d’Atsushi Onita (qui utilisait des barbelés et autre ustensiles dangereux lors de ses combats.

 

Gas : 1. Stéroïdes (voir aussi « juice » et « roids »)
ou 2. Endurance (comme « n’a plus de jus « , quand un lutteur est trop fatigue pour lutter correctement.

 

Gate : Somme d’argent tirée de la vente des billets. La vente de marchandises sur place en fait aussi partie.

 

Geek : Se couper soi-même.

 

Get Over : Une sorte de promotion organise par les “bookers” afin de faire monter en popularité un lutteur ou groupe de lutteur. En d’autres termes, quelqu’un pour qui les fans sont prêts à payer pour le voir.

 

Gig : Lame utilisée par un lutteur pour se couper.

 

Gig mark : Une cicatrice issue d’un “Blading”.

 

Gimmick : La personnalité d’un lutteur, son comportement, son look ou tout autres traits distinctifs avec lesquels il joue. Ca peut-être aussi une chose rajoutée à son personnage pour tricher. Par exemple, la “Gimmick” de Jeff Jarrett et de frapper ses adversaires avec sa guitare. Ces dernières années, les personnages joués par les lutteurs étaient pls proches de la réalité par rapport aux années précédentes ou ils étaient tirés plus de personnages de bande dessinées. Un lutteur peut jouer plusieurs “Gimmicks” Durant sa carrière (ex : Kane était avant le dentiste Isaac Yankeem, puis le “Faux” Diesel…

 

Gimmicked : Un objet qui a été modifié pour se casser facilement (ex : table ou guitare).

 

Gimmick Table : Stand sur lequel un lutteur (du circuit indépendant généralement) vend sa propre marchandise.

 

Gizmo/Gizzmo : Ancien terme pour « Gimmick ».

 

Go Home : Quand un lutteur dit ça à son adversaire lors d’un match, ceci signifie qu’il doit porter la dernière prise pour pouvoir finir le match et « rentrer chez lui ».

 

Go Over : Battre quelqu’un pour la victoire, on dit aussi « put over ».

 

Go Through : Match nul dû à une limite de temps. Ex. Lex Luger Vs. Tatanka au KOR 1993.

 

Going bush : Un lutteur qui passé d’une promotion majeur à une organisation régionale ou indépendante.

 

Good Hand : Un lutteur avec lequel les autres catcheurs aiment travailler dû à ses aptitudes physiques et professionnelles sur le ring.

 

Gorilla Position : C’est l’endroit, derrière la plateforme d’entrée, là ou les lutteurs attendant avant de rentrer dans l’aréna. Nommé de la sorte du fait du légendaire Gorilla Monsoon.

 

Green : Fait référence aux lutteurs qui sont au début de leur carrière et qui sont susceptibles de faire des erreurs à cause de leur manque d’expérience.

 

Gusher : Une grosse coupure volontaire (blade) qui saigne beaucoup.

 

H

 

Hangman : Quand un lutteur se prend le cou entre la 2ème et la 3ème corde et donne l’illusion de se pendre.

 

Hardcore wrestling : Matches avec des “armes” tels que des chaise, chaînes, boules de feu, échelles etc, combiné avec des bagarres à travers l’aréna. Certains appellent ça du « Garbage Wrestling ».

 

Hard Flop : Un match que le “kayfabe” termine car un des lutteurs est dans l’incapacité de terminer le combat.

 

Hardway Juicing : Saignement qui n’est pas cause par la personne elle-même.

 

Head Drop : Une prise qui suite à une erreur, fait que celui qui la reçois, retombe sur le tête. De cet incident, résulte un choc ou une blessure. Hood : Le masque d’un lutteur… masqué !

 

Hardway : Coupure involontaire durant un match.

 

Headlock : Prise De Tête.

 

Heat : Réaction négative de la foule dans l’assistance.

 

Heavyweight : Poids lourd. Lutteurs dépassant le poids des cruiserweights, c’est à dire 225 lbs (102Kg).

 

Heel : Contraire de « Face ». Ce sont les lutteurs « méchants » et qui sont donc détestés de la foule.

 

Hell-Turn : C’est le contraire de « Face Turn ». C’est quand un lutteur qui faisait partie des gentils (Face) passe du côté des méchants (Hell).

 

High-Flyer : Lutteur spécialisé dans les voltiges aériennes. Ex. Rey Mysterio Jr.

 

Highspot : Manoeuvre qui est considérée comme dangereuse.

 

Holy Shit : C’est ce que crie le public lorsque qu’un ou des lutteurs viennent de réaliser une manoeuvre ou cascade spéctaculaire.

 

Hooker : Un lutteur avec des aptitudes de lutte au sol reconnues. Ce nom vient de la prise du « hooks ».

 

Hope Spot : Quand un lutteur “Babyface” se fait dominer par un “Heel” et qu’il revient brièvement dans le combat avant de se faire à nouveau dominer par le « Heel ».

 

Hotshot : C’est quand un promoteur ou un booker accélère une « feud » est met en place le match à la télévision alors qu’il aurait pu avoir sa place dans un pay-per-view. Ceci, dans le seul but d’obtenir un « boost » ! Ceci s’applique aussi aux « Angles » plutôt choquants, afin d’attirer l’attention sur une « storyline ».

 

Hot Tag : Dans un match par équipes, c’est quand un lutteur « Face », passe le relais à son partenaire frais, après avoir été dominé plusieurs minutes par ses adversaires. Ceci permet au lutteur « Face », de donner le relais de façon héroïque à son partenaire, qui généralement renverse la tendance et remporte le match en mettant une raclée aux « Heels »…

 

House Show : Show non diffusé à la TV et donc pas filmé, qui est présenté dans une ville pour seulement la foule présente.

 

Hulking Up : Quand un lutteur commence à revenir dans le combat s’en vendre les prises de son adversaire. Nommé ainsi du fait de Hulk Hogan, qui l’a fait à plusieurs reprises lors de ses matchs aux USA…

 

I

 

Indy : Raccourcis pour dire « promotion indépendante » et qui définit un groupement de lutte trop petit pour pouvoir travailler au niveau national.

 

International Object : Ou « Foreign objet ». C’est un objet/arme utilisé illégalement pendant un match. Ex. Chaise, Poing Américain…

 

Irish Whip : Projection

 

J

 

Job : C’est le fait de mettre en valeur son/ses adversaires afin de le faire gagner et donc de le « pusher ».

 

Jobber : C’est la catégorie de lutteurs qui « jobbe ». Qui sont donc là comme « faire valoir ». Ex. Brooklynn Brawler, Barry Horowitz.

 

JTTS (Jobber To The Stars) : C’est le lutteur qui gagne contre les jobbers mais qui perd contre les « grosses stars ».

 

Juice : Sang.

 

Juicing : Saigner (souvent, mais pas tout le temps, fait par soi-même).

 

K

 

Kayfabe : C’est le fait de protéger les secrets du monde de la lutte pro.

 

Kliq : C’était le groupe d’amis en « backstage » qui comprenait : HBK, HHH, Nash, Hall et Justin Credible.

 

L

 

Lead Ass : Un lutteur étant incoopérant sur le ring ou agissant comme s’il voulait ne pas coopérer…

 

Legdrop : Descente De La cuisse.

 

Legit : Un lutteur est “Leg It” quand il a un passé de lutteur réel (ex : Kurt Angle, Ken Shamrock…). Un combat sera dit de « legit » quand une chose réelle sera intervenue (ex : la blessure au cou de Steve Austin face à Owen Hart, au Summerslam 1997…).

 

Legit Heat : Un conflit réel et dans la “vraie” vie entre 2 lutteurs.

 

Light : Le fait de laisser apparaître d’être trop facile face à un adversaire.

 

Lightheavyweight ou Cruiserweight : Poids moyen. A la WWE, pour rentrer dans cette catégorie, il faut pas dépasser 225 livres, soit 102kg. Le 1er titre poid moyen à la WWF est apparu en 1997 avec Taka Michinoku.

 

Lock up : Le début d’un match.

 

Loose : Porter une prise avec moins de force que la moyenne.

 

Luchador : Mot espagnol signifiant « lutteur ». Il est donné surtout aux lutteurs ayant performé au Mexique. Les « Luchadors » sont généralement des « Highflyers ».

 

Lucha-Libre : Lutte Mexicaine.

 

Lutte : C’est le nom donné au catch au Québec.

 

Lead Ass : Nom donné aux lutteurs qui ne veulent pas coopérer dans le ring.

 

Light : C’est quand un lutteur travaille mal dans le ring et ne « vend » pas assez bien ses coups.

 

Loose : C’est quand un lutteur n’applique pas sa prise de façon assez crédible.

 

M

 

Main Event : C’est le combat vedette d’un show (pas forcément le dernier, il peut y avoir plusieurs match main event). Les lutteurs qui y sont souvent impliqués sont appellés des « main eventer » Ex: Steve Austin, Hogan, Undertaker et malheureusement trop souvent HHH.

 

Mandible Claw : Prise de Mick Foley qui consiste à étouffer son adversaire en lui rentrant sa main dans la bouche.

 

Mark : Contraire de « Smart ». Nom qui désigne un fan qui croit que le catch n’est pas truqué.
Mid-Carter : Catcheur impliqué dans les combats situés en milieu de carte (Ex. Rikishi, Christian). Ca ne veut pas dire qu’il ne sera pas un jour « main-eventer »…

 

N

New Generation : C’est l’ère de la WWF comprise entre fin 1994 et mi-1997. C’est la solution qu’avait trouvé Vince pour pallier aux départs de ses anciennes gloires vers la WcW (Luger, Hogan, Macho Man) avec les mises en avant de « nouveaux » lutteurs comme Bret Hart, HBK, Diesel, Razor Ramon entre-autre… Ce qui ne vas pas empêcher que la plupart de ses « nouvelles stars » partiront elles aussi vers la WcW au court des années suivantes…

 

No Sell : C’est quand un lutteur arrête de « vendre » ses coups et qu’il donne l’impression d’être invincible. Ex. Hulk Hogan, Ultimate Warrior.

 

No Show : C’est quand un lutteur ne c’est pas présenté à un show où il était censé participer.

 

O

 

Old School : C’est la lutte ou un lutteur qui catch style « la vieille école », c’est lutter comme on le faisait avant. La gimmick actuelle d’Eugène est une gimmick « old school ». Ca peut concerner aussi bien le personnage, que la storyline que le style de catch.

 

Office : C’est le siège social de la fédération (ex. Titan Towers).

 

Over : Ce dit d’un lutteur qui fait réagir la foule. Ex. The Rock

 

P

 

Pay-per-view : Ou PPVs (Payer Pour Voir). C’est un paiement à la scéance, comme le « Kiosque » de canal satellite. Les gros « shows » mensuels sont diffusés aux USA sur ces chaînes à péage.

 

Paying Dues : C’est quand un lutteur a toujours fait son boulot durant ça carrière, sans jamais commettre d’erreurs et qu’il a ainsi gagné le respect de ces collègues. Ex. Chris Benoit.

 

Piledriver : Marteau-Pilon

 

Pin : Réaliser le tomber sur son adversaire. Lui river les 2 épaules au sol.

 

Plant : C’est une personne employée par la fédération, qui est situé dans le public pour participer à un « angle ». Ex. Zack Gowen et l’angle avec Piper en 2003 ou Santino Marella en 2007.

 

Pop : Réaction positive de la foule envers 1 ou plusieurs lutteurs.

 

Potato : C’est quand un coup est donné, volontairement ou pas, plus fort qu’il aurait dû.

 

Powerslam : Enfourchement-Ecrasement

 

Program : Comme « Angle ».

 

Promoter : Promotteur.

 

Promotion : Compagnie de catch..

 

Puroresu : Nom Japonnais signifiant catch.

 

Push : C’est quand les « booker » décident de mettre en avant un lutteur pour le faire évoluer dans la hiérarchie et lui donner accès à un titre par exemple.

 

Put Over : C’est de faire son « job » dans un match ou angle..

 

Q

 

Quote : Phrase citée par un lutteur.

 

R

 

Ratings : Parts de marchés en taux d’écoutes calculés aux Etats-Unis.

 

Ref Bump : C’est quand l’arbitre reçois un coup volontaire de la part d’un lutteur.

 

Referee : Arbitre.

Rest Hold : C’est une prise de « repos » qui permet au lutteur de « souffler » durant le matchs entre les « highspots »….

 

Road Agent : C’est un personnel d’encadrement qui est chargée de suivre les lutteurs dans les shows et house-shows. On l’appel aussi « Agent ».

 

Roster : Liste des lutteurs composant une catégorie, une émission ou une organisation. Ex. le roster de Raw sera différent de celui de Smackdown ou de celui de la TNA… Les lutteurs de Raw ET de Smackdown forment le roster complet de la WWE…

 

S

 

Screw-job : C’est quand la fin d’un match qui a été prévu au départ entre les lutteurs, arbitres et bookers, ne se passe pas comme prévu et est changé à l’inssue d’un/des protagonistes… Il ne fait pas partie d’un angle, mais de la réalité ! Ex. Le fameux screw-job de Montréal ou Bret Hart a perdu son titre en 1997, alors que le match devait normalement se finir par une double disqualification !

 

Sell : Le fait de bien vendre ses coups aux yeux du public et de faire croire qu’ils sont vrai.

 

Shoot Fight : Matchs qui dégénére en vrai combats et ou le « booking » n’est pas forcément respecté puisque l’issue n’est plus contrôlée…

 

Shoot : C’est quand, lors d’un interview, le lutteur dit ce qu’il pense vraiment et non pas ce qui était initialement prévu par les bookers.

 

Sidekick : Coup De Pied De Mule.

 

Sleeperhold : Prise Du Sommeil

 

Smart : C’est le fan qui si connait (ou croit si connaître) en catch. S’oppose à « mark ».

 

Spoiler : C’est quand sur les sites internet de news ou les forums de catch, on annonce les résultats d’un show, avant qu’il soit diffusé à la TV… C’est un « scoop ».

 

Spot : Manoeuvre de lutte ou succession de prises.

 

Squash : Match très court qui permet d’augmenter l’intégrité d’un lutteur envers les fans.

 

Stiff : C’est un lutteur qui porte les coups réellement et qui blesse facilement ses adversaires…

 

Stooge : Employer qui dévoile un secret d’un lutteur au promotteur..

 

Storyline : Scénario entre 2 ou plusieurs catcheurs qui se dévelloppe semaines après semaines à la TV et qui enmène à un affronttement entre les protagonistes…

 

Strap : Ceinture de championnat.

 

Submission Hold : Prise de soumission. Ex. Le Sharpeshooter.

 

Submit : Abandonner suite à une prise de soumission.

 

Suplex : Souplesse.

 

T

 

Take-Over : Storyline qui scénarise un group de catcheurs qui prend d’assault un show ou une organisation. Ex. La nWo avec la WcW, l’Alliance avec le WWE.

 

Taping : Enregistrement d’un show de catch en différé.

 

Tag-Team : Equipe de lutteurs.

 

Teammate : Partenaires.

 

Territory : C’est le territoire qui « appartient » à la fédération. Dans le temps, la WWF n’occupait QUE le territoire du nord-est des USA…

 

Timekeaper : Responsable du chrono lors d’un match. Il sonne généralement la choche en début et fin de combat.

 

Title : Titre/championnat.

 

Title Shoot : C’est quand un lutteur à une chance d’affronter un champion pour le titre.

 

Tombstone : Coup De La Pierre Tombale (c’est un Piledriver réalisé par The Undertaker)

 

Trademark Move : Prise de catch qui caractérise un lutteur (c’est pas forcément sa prise de finition !). Ex. Le people Elbow de The Rock.

 

Turnbuckle : Coin du ring

 

Turn : C’est quand le comportement d’un lutteur change. De Heel vers Face ou de Face vers Heel…

 

Tweener : C’est un catcheur qui n’est ni Face, ni Heel et qui va passer d’un côté ou de l’autre.

 

U

 

Undisputed : Champion indisputé. Généralement après une fusion de titres.

 

W

 

Work : travail d’un lutteur lors d’un match.

 

Workrate : Qualité du travail d’un lutteur lors d’un match.

 

(pro) Wrestling : Catch aux USA ou « lutte professionnelle » au Quebec.

 

X

 

X-Division : Division d’un catégorie de lutteurs à TNA qui sont souvent des poids moyens..

 
 

A

 

A-Show : c’est l’émission numéro un dans une fédération de lutte. C’est là ou les taux d’écoutes sont les meilleurs. Pour la WWE, c’est naturellement Raw.

 

Abortion : Arrêter une “Feud” où une “Gimmick” de façon soudaine et sans explications. La plupart du temps, c’est pour palier un manque d’intérêt de la part des fans. De nos jours, on appel ça aussi le Scrapped.

 

Angle : Histoire scénarisée qui va enmener à la confrontation (donc match) entre un ou plusiseurs lutteurs —> Enmène à une feud généralement.

 

Abdominal Stretch : Prise Du Maquis

 

Agent : C’est un personnel d’encadrement qui est chargée de suivre les lutteurs dans les shows et house-shows. On l’appel aussi « Road Agent ».

 

Alignment : Type de personnalité utilisée par les lutteurs. S’ils sont “Face”, ils sont « face aligned ».

 

André shot : Technique de filmer pour exagérer la taille des lutteurs.

 

Apter mag : C’est des magazine sur le catch à l’ancienne qui entretiennent le kayfabe. Le nom de ce type de mag vient du journaliste Bill Apter.

 

Atomic Drop : Ecrasement Du Bassin

 

Attitude : C’est l’ère de la WWF comprise entre fin 1997 et mi-2002. C’est le changement dans les storylines qui enménera le sexe, la violence, le language peu soutenu avec les mises en avant de lutteurs comme Steve Austin, La DX, Mick Foley entre-autre…

 

B

 

B-Show : Emission télé qui présente essentiellement des lutteurs de moyenne et basse carte d’une promotion (à la WWE Velocity et Heat ou Saturday Night à la WCW).

 

Babyface : Favoris de la foule chez un lutteur (un gentil quoi). Il est aussi plus souvent appelé « Face ».

 

Backyard Wrestling : C’est une forme de catch, pratiquée par des fans amateurs dans les arrières cours (backyard). Ils ne sont pas soumis au moindre encadrement, ni dépendant d’une moindre fédération/Promotion. Ils prennent souvent des risques démesurés et filment leurs explois pour les mettre sur le net…

 

Bait and Switch : quand un promoteur tente de faire croire aux fans que quelques chose de d’important va arriver et que finalement, c’est tout autre chose qui se passe. De ceci, découle une surprise qui met les fans sous le choc dans le meilleur des cas ou à la confusion ou le désappointement dans le pire des cas.

 

Beat down : quand un lutteur reçoit toute une correction qui vient généralement d’un groupe de lutteurs en surnombre.

 

Blade : C’est quand un lutteur, lors d’un match, se fait saigner avec une lame de rasoir, pour laisser penser qu’il a été violement touché par son adversaire. La lame est généralement donnée par l’arbître ou une personne se trouvant à proximité du ring.

 

Blind : quand un arbitre a le dos tourné et que l’autre lutteur en profite pour tricher.

 

Blind Tag : c’est un relais effectué dans un match par équipe et quand un des 2 lutteur fait le relais avec son partenaire qui est à terre sur le ring sans qu’il en soit conscient ou d’accord.

 

Blow Off : Finir une feud.

 

Blow Up : quand un lutteur a tellement donné sur le ring pendant le combat qu’il termine le match exténué.

 

Bomb scare :match peu suivi de la part de la foule

 

Botch : une manœuvre prévue qui échoue

 

Bozark : ancienne appellation pour une lutteuse professionnelle

 

Brand : A la WWE, c’est 3 groupes (branches ou ligues), à savoir Raw, SmackDown! et ECW qui ont chacuns des émissions et groupes de lutteurs (rosters) respectifs. Mais ils sont tous sous contrat avec une seule fédération, la WWE !

 

Brand-extension : C’est la période où la WWE c’est partagée en 2 groupes, Raw et SmackDown.

 

Broadway : quand 2 lutteurs arrivent à un match nul après avoir dépassé le temps limite.

 

Book : Programmer un lutteur pour un match/show/intervention.

 

Booker : C’est la personne qui est responsable du « booking ». C’est une sorte de scénariste qui va prévoir l’évolution d’une histoire (angle) et du match entre 2 ou plusieurs catcheurs. Il décide des victoires et défaites, des lutteurs qui auront ou pas une ceinture… Vince McMahon, Pat Paterson (avant), Stéphanie McMahon sont des bookers à la WWE.

 

Boring : Ce sont les cris d’ennuis que lance la foule lors d’un match. Un match « boring » est un match chiant (comme ceux de Goldberg par exemple lol).

 

Boulet : C’est un fan qui ne comprend rien au catch, qui ne cherche pas par lui même, qui est un assisté et qui ne regarde pas plus loin que le bout de son nez. Il croit généralement que le catch « c’est pour de vrai » que les méchants sont des tricheurs et que les mecs comme Goldberg sont des gars indestructibles… Il croit aussi que le catch devrait passer sur toutes les chaines, avec tout les PPVs en direct… Le pire, c’est qu’en lui prouvant le contraire par A+B, il n’admet jamais, a tendance à insulter en retour (seule arme de défense). A oui, en général, il s’exprime mal, de façon incorrecte et en langage SMS… 2 solutions à adopter face à ces gens là : L’ignorance (ça permet de gagner du temps) ou les ridiculiser (on se marre, mais comme ils sont lourd, ils comprennent pas toujours !).

 

Bull : ancien terme définissant le « promoteur ».

 

Bump : C’est une chute prévue par une cascade de la part d’un lutteur qui reste spéctaculaire. Par exemple, quand Mick Foley fait sa chutte du haut de la cage au King Of The Ring 1998 et qu’il retombe sur la « petite » table des commentateurs… La cage faisant entre 6 et 8 mètres de haut !

 

Bury : 1-Enterrer quelqu’un. « Bury Them Alive », match ou le vainqueur doit enterrer son adversaire vivant (pour de faux naturellement)
_____ 2-action de la part d’un promoteur ou d’un booker qui fait qu’un lutteur perde de la popularité en l’obligeant à perdre des combats de mauvaise façon comme dans des « squash » ou en l’obligeant à participer dans des storylines dégradantes ou mauvaise

 

Busted Open : terme utilisé pour décrire un lutteur en train de saigner

 

C

 

 »Call » ou  »Call a Match » : c’est le fait qu’un lutteur annonce la prise à venir à son adversaire.

 

Canned Heat : C’est la bande son de la foule qui est changée afin de modifier l’effet ambiance de l’arena (ex : les bruits des « You Sold Out » envers Lesnar lors de WNXX ont été atténués sur la version DVD du PPV).

 

Card : Liste des combats qui auront ou ont eut lieu lors d’un show

 

Carry : 1 – Faire que son adversaire passe bien auprès de la foule.
_ __ _ _2 – Porter le match… Un lutteur fait tout le travail, car son adversaire est trop mauvais (ça arrive souvent à Mark Henry ou A-Train de se faire porter…).

 

Catch Phrase : C’est une phrase qu’un lutteur utilise souvent lors de ses interviews, elle fait partie de son personnage. Exemple : « And That’s The Bottom Line Cause StoneCold Said So ! » De Steve Austin…

 

Chairman : Président d’une société. Vince McMahon est le VRAI président de la WWE.

 

Cheap Heat : C’est les gestes, mots (insultes), comportements qui permettent à un lutteur de s’établir en tant que « heel » (détesté de la foule).

 

Chemistry : c’est quand 2 lutteurs fonctionnent bien ensemble dans l’échange de prises ou dans le travail devant les caméra au niveau de la « storyline »

 

Clan : C’est un groupe de catcheurs qui s’allient pour protéger des intérêts communs. Plusieurs clans ont marqués le monde de la lutte, un des plus anciens est le 4 Horsemen ou les Fabulous Freebirds, mais il y a eu aussi la nWo, la D-Generation X, la Hart Foundation ou l’Evolution.

 

Closet champion : Détenteur d’un titre, généralement « Heel » qui fait face à la compétition en trichant pour obtenir la victoire. Quand il a en face de lui des adversaires de haut de tableau, il fait en sorte de se faire disqualifier pour conserver sa ceinture

 

Clothesline : Coup De La Corde A Linge.

 

Clubberin : échange de coups rudes entre 2 lutteurs

 

Color : terme utilisé par les lutteurs ou promoteurs pour parler du niveau de carnage dans un match

 

Color Commentator : ce sont les commentateurs qui parlent des prises effectuées afin d’ajouter de l’intérêt et de l’excitation dans les matches et en faisant référence aux storylines. On parle aussi de « voice of reason ».

 

Comeback : 1 – C’est le retour d’un ancien lutteur dans la fédération, voir le monde de la lutte.
_____ ___ __2 – C’est le moment ou dans un match, les forces s’inversent et que le lutteur dominé reprend le contrôle du match.

 

Count Out : Décompte à l’extérieur du ring… Si le lutteur reste plus de 10 comptes à l’extérieur du ring, il est disqualifié et perd donc le match.

 

Crash TV : Style de booking caractérisé par de courts matchs et des promos.

 

Crimson mask : Visage recouvert de sang. On appel aussi ça le « Muta scale »

 

Cruiserweight ou Lightheavyweight : Poids moyen. A la WWE, pour rentrer dans cette catégorie, il faut pas dépasser 225 livres, soit 102kg. Le 1er titre poids moyen à la WWF est apparu en 1997 avec Taka Michinoku.

 

Curtain Call ou le MSG Incident : « incident » qui a eut lieu au Madison Square Garden au printemps 1996 quand les superstars de la WWF, Shawn Michaels, Diesel, Razor Ramon et Triple H (La Clique) brisaient le kayfabe devant une foule de fan pour souhaiter bonne chance à ceux qui quittaient pour la WCW

 

Curtain jerker : c’est le premier match de la carte (card) ou c’est aussi le lutteur qui lutte dans le premier combat de la carte sous une forme régulière

 

Cut a Promo : Intervenir dans un interview et rabaisser le premier lutteur interviewé de façon habile (ex: The Rock avec The Coach notament ou Jericho avec William Regal…).

 

D

 

Dark Match : Ce sont des combats non-télévisés qui sont mis en place avant un show TV. Ils ont 2 buts, chauffer la salle avant la prise d’antenne et tester de nouveaux lutteurs.

 

Daydreaming : Terme utilisé pour quelqu’un qui se couche pour le tombé.

 

Dead Weight : Quand un lutteur commence à être mou au milieu d’un mouvement. Ceci peut être fait de façon intentionnelle, afin de faire paraître son adversaire faible ou juste pour le taquiner. Ceci peut être fait aussi de façon involontaire parce que le lutteur qui est « dead weight » n’est pas habitué à coopérer lors d’un mouvement particulier ou par manque d’attention. Dans ce dernier cas, l’exemple le plus connu est celui de Hulk Hogan qui portait un “Body slam” sur Zeus lors des Survivor Series 1989 quand Hogan devait prendre dans ces propres forcesp pour soulever un Zeus sous-entraîné. (voir aussi Sandbag).

 

The Deal : Autre terme pour une ceinture de championnat.

 

Death Match : Un version plus extrême des “Hardcore Match” qui inclue plus d’armes et ou le bleeding / blading est commun.

 

Decision : c’est quand un lutteur marque un point lors d’un « Iron Man Match ». Dans ce genre de match, une “décisions” peut être obtenue par tombé, soumission, décompte, disqualification ou K.O. Le point est attribué au lutteurs qui a réalisé cette décision. Le catcheurs qui obtient le plus de points à la fin du emps impartis pour le combat, remporte la victoire. Moins souvent, une “décision” veut simplement dire le résultat d’un match.

 

Dirtsheet : Newsletter, magazine ou site web qui présente le catch comme un divertissement chorégraphié plus que comme un vrai sport. Les Dirtsheets offre souvent les rumeurs et comérages de backstage des lutteurs et autres personnalités de la lutte.

 

Diva : Terme utilisé à la base par la WWE pour parler des femmes impliquées dans la lutte qu’elles soient simple valet, manager ou lutteuse.

 

Do Business : (a/k/a A Work) : Quand 2 lutteurs travaillent ensemble et dans le même sens pour mettre un match ou un « Angle » « Over ». C’est aussi quand un lutteur fait le travail demandé sans se soucier de qui il aide.

 

Doing Business on the Way Out : C’est quand un lutteur qui vas quitter la fédération est obligé de perdre face à un autre, pour pouvoir pusher (mettre en avant) le lutteur qui reste. Ex : The Giant (Big Show) qui c’était fait malmener par la nWo quand il allait quitter la WcW pour la WWF…

 

Dogging : Faire un minimum d’effort.

 

Doom : (épithète de “of doom”) : Façon “comique” de décrire un mouvement qui est “vendu” comme s’il faisait plus de dommage que s’il avait réellement été porté ou réalisé par un autre lutteur.

 

Double-clutch : Hésiter et rebondir avant un saut de la 3ème corde.

 

Double Juice : C’est quand les 2 lutteurs se « coupent » lors d’un match et saignent tout les 2.

 

Double Turn : Moment rare ou les 2 lutteurs, le « Heel » et le « Face » échangent leurs rôles durant un « Angle » ou un « Match ». L’exemple le plus connu est celui du match Bret Hart/Steve Austin de WrestleMania 13.

 

Down South : Terme utilisé pour ce référer à la World Championship Wrestling ou toutes autres promotion du sud des USA (comme la Total Nonstop Action Wrestling).

 

Draw : Match nul… Pas de vainqueurs.

 

Drawing Power : Avoir la reconnaissance des fans en tant que top vedette. Quelqu’un pour qui les fans payront juste pour le voir lui.

 

Dropkick : Saut Chassé

 

Dropping The Strap : Quand un champion en titre accepte d’être booké pour perdre la ceinture face à un challenger.

 

Dud : C’est un combat pauvre, ennuyeux ou ininteressant. Ce genre de combat est appelé par Jim Ross : « bowling shoe ugly ».

 

Dusty Finish : Du nom de Dusty Rhodes, car même s’il en est pas l’inventeur, il adore utiliser cette fin de match quand il est « booker ». C’est quand l’arbître original d’un match se retrouve K.O., qu’un 2ème arbitre fait le compte de 3 en remplacement et que l’arbitre original renverse la décision…

 

DX : La faction D-Generation X qui est apparue en 1997. Elle a entre-autre été composée de Shawn Michaels, Chyna, HHH, Rick Rude, X-Pac, Billy Gunn et Road Dog. Elle est le symbole du passage à l’ère « Attitude » de la WWF en étant provocante.

 

E

 

Enfoncer : C’est un lutteur, sportif ou personnalité qui se trouve aux abords du ring lors d’un match, pour prévenir de la régularité de l’affrontement. Ex. Mohammed Ali à WM 1, Tyson à WM 14, ou Chuck Norris aux Survivor Series 94…

 

Extreme wrestling : Style de catch base sur les manoeuvres à haut risqué et sur les “armes” utilisées lors des combats. Voir aussi Hardcore wrestling.

 

Extremists : terme utilisé par la WWE pour faire référence à ses lutteurs ECW et mettre l’emphase sur le fait qu’ils sont plus « extrême » que les lutteurs de Raw et SmackDown!.

 

F

 

Face : Abréviation de « Babyface ». Favoris de la foule chez un lutteur (un gentil quoi).

 

Face-Turn : C’est le contraire de « Heel Turn ». C’est quand un lutteur qui faisait partie des méchants (Heel) passe du côté des gentils (Face).

 

Faction : C’est un groupe de catcheurs (clan) qui s’allient pour protéger des intérêts communs. Plusieurs clans ont marqués le monde de la lutte, un des plus anciens est le 4 Horsemen ou les Fabulous Freebirds, mais il y a eu aussi la nWo, la D-Generation X, la Hart Foundation ou l’Evolution.

 

Fall : Tombé ou compte de 3. Ca peut être aussi la chutte (physique) d’un lutteur.

 

False comeback : quand un “face” arrive brièvement à reprendre le dessus sur un « Heel » après avoir été dominé plusieurs minutes. Ceci arrive généralement avant un retour total dans le match.

 

Favorite Quote : Phrase favorite employée régulièrement par un lutteur. Ex. Le « Whoooo » de Ric Flair ou le « Dig-It » de Booker T.

 

Feeding : Le rôle tenu par le lutteur “Heel” lors d’un retour du “face” quand il s’acharne sur le “face” seulement pour être contré. Ceci est fait dans l’espoir que les multitudes de contres ou de « bumps » par le « heel » vont déclencher un « Heat » des fans en direction du « face ». Un “babyface” peut aussi alimenter l’espoir pour obtenir la sympathie des fans.

 

Feud : C’est une histoire mettant en vedette une querelle entre deux ou plusieurs lutteurs. Ex. la Feud Bret/Owen Hart, Austin/McMahon

 

Figure Four Leglock : La Prise En Quatre.

 

Finish : La fin planifiée pour un match. (voir « Dusty Finish » et « Clean Finish »)

 

Finisher : La prise de finition d’un lutteur qui lui permet, en général, d’obtenir la victoire…

 

Finish Move : Prise de finition d’un lutteur pour remporter son match. Ex. « Sharpeshooter » de Bret Hart ou le « Stunner » de Steve Austin.

 

Flair Flip : Une prise, popularisée par Ric Flair, quand un lutteur expédie un autre par dessus la 3ème corde, que ce dernier fais un 360° vers l’extérieur et dans le coin et retombe sur ses pieds sur le rebord du ring.

 

Flat back bump : C’est un “bump” ou le lutteur retombe durement sur son dos.

 

Foe : Adversaire.

 

Foreign Object : Ou « International Object ». C’est un objet/arme utilisé illégalement pendant un match. Ex. Chaise, Poing Américain…

 

G

 

Gaijin : Un lutteur non japonais dans une promotion Japonaise.

 

Garbage Wrestling : Matchs de type “Hardcore » ou assez violent ou les lutteurs utilisent des “armes” et autres “Spots” planifiés pour s’attaquer entre-eux. Ca peut-être aussi des matchs à stipulation spéciale et non communes à la lutte traditionnelle. Ce terme est attribué à Giant Baba de la All Japan Pro-Wrestling quand il parlait de la FMW d’Atsushi Onita (qui utilisait des barbelés et autre ustensiles dangereux lors de ses combats.

 

Gas : 1. Stéroïdes (voir aussi « juice » et « roids »)
ou 2. Endurance (comme « n’a plus de jus « , quand un lutteur est trop fatigue pour lutter correctement.

 

Gate : Somme d’argent tirée de la vente des billets. La vente de marchandises sur place en fait aussi partie.

 

Geek : Se couper soi-même.

 

Get Over : Une sorte de promotion organise par les “bookers” afin de faire monter en popularité un lutteur ou groupe de lutteur. En d’autres termes, quelqu’un pour qui les fans sont prêts à payer pour le voir.

 

Gig : Lame utilisée par un lutteur pour se couper.

 

Gig mark : Une cicatrice issue d’un “Blading”.

 

Gimmick : La personnalité d’un lutteur, son comportement, son look ou tout autres traits distinctifs avec lesquels il joue. Ca peut-être aussi une chose rajoutée à son personnage pour tricher. Par exemple, la “Gimmick” de Jeff Jarrett et de frapper ses adversaires avec sa guitare. Ces dernières années, les personnages joués par les lutteurs étaient pls proches de la réalité par rapport aux années précédentes ou ils étaient tirés plus de personnages de bande dessinées. Un lutteur peut jouer plusieurs “Gimmicks” Durant sa carrière (ex : Kane était avant le dentiste Isaac Yankeem, puis le “Faux” Diesel…

 

Gimmicked : Un objet qui a été modifié pour se casser facilement (ex : table ou guitare).

 

Gimmick Table : Stand sur lequel un lutteur (du circuit indépendant généralement) vend sa propre marchandise.

 

Gizmo/Gizzmo : Ancien terme pour « Gimmick ».

 

Go Home : Quand un lutteur dit ça à son adversaire lors d’un match, ceci signifie qu’il doit porter la dernière prise pour pouvoir finir le match et « rentrer chez lui ».

 

Go Over : Battre quelqu’un pour la victoire, on dit aussi « put over ».

 

Go Through : Match nul dû à une limite de temps. Ex. Lex Luger Vs. Tatanka au KOR 1993.

 

Going bush : Un lutteur qui passé d’une promotion majeur à une organisation régionale ou indépendante.

 

Good Hand : Un lutteur avec lequel les autres catcheurs aiment travailler dû à ses aptitudes physiques et professionnelles sur le ring.

 

Gorilla Position : C’est l’endroit, derrière la plateforme d’entrée, là ou les lutteurs attendant avant de rentrer dans l’aréna. Nommé de la sorte du fait du légendaire Gorilla Monsoon.

 

Green : Fait référence aux lutteurs qui sont au début de leur carrière et qui sont susceptibles de faire des erreurs à cause de leur manque d’expérience.

 

Gusher : Une grosse coupure volontaire (blade) qui saigne beaucoup.

 

H

 

Hangman : Quand un lutteur se prend le cou entre la 2ème et la 3ème corde et donne l’illusion de se pendre.

 

Hardcore wrestling : Matches avec des “armes” tels que des chaise, chaînes, boules de feu, échelles etc, combiné avec des bagarres à travers l’aréna. Certains appellent ça du « Garbage Wrestling ».

 

Hard Flop : Un match que le “kayfabe” termine car un des lutteurs est dans l’incapacité de terminer le combat.

 

Hardway Juicing : Saignement qui n’est pas cause par la personne elle-même.

 

Head Drop : Une prise qui suite à une erreur, fait que celui qui la reçois, retombe sur le tête. De cet incident, résulte un choc ou une blessure. Hood : Le masque d’un lutteur… masqué !

 

Hardway : Coupure involontaire durant un match.

 

Headlock : Prise De Tête.

 

Heat : Réaction négative de la foule dans l’assistance.

 

Heavyweight : Poids lourd. Lutteurs dépassant le poids des cruiserweights, c’est à dire 225 lbs (102Kg).

 

Heel : Contraire de « Face ». Ce sont les lutteurs « méchants » et qui sont donc détestés de la foule.

 

Hell-Turn : C’est le contraire de « Face Turn ». C’est quand un lutteur qui faisait partie des gentils (Face) passe du côté des méchants (Hell).

 

High-Flyer : Lutteur spécialisé dans les voltiges aériennes. Ex. Rey Mysterio Jr.

 

Highspot : Manoeuvre qui est considérée comme dangereuse.

 

Holy Shit : C’est ce que crie le public lorsque qu’un ou des lutteurs viennent de réaliser une manoeuvre ou cascade spéctaculaire.

 

Hooker : Un lutteur avec des aptitudes de lutte au sol reconnues. Ce nom vient de la prise du « hooks ».

 

Hope Spot : Quand un lutteur “Babyface” se fait dominer par un “Heel” et qu’il revient brièvement dans le combat avant de se faire à nouveau dominer par le « Heel ».

 

Hotshot : C’est quand un promoteur ou un booker accélère une « feud » est met en place le match à la télévision alors qu’il aurait pu avoir sa place dans un pay-per-view. Ceci, dans le seul but d’obtenir un « boost » ! Ceci s’applique aussi aux « Angles » plutôt choquants, afin d’attirer l’attention sur une « storyline ».

 

Hot Tag : Dans un match par équipes, c’est quand un lutteur « Face », passe le relais à son partenaire frais, après avoir été dominé plusieurs minutes par ses adversaires. Ceci permet au lutteur « Face », de donner le relais de façon héroïque à son partenaire, qui généralement renverse la tendance et remporte le match en mettant une raclée aux « Heels »…

 

House Show : Show non diffusé à la TV et donc pas filmé, qui est présenté dans une ville pour seulement la foule présente.

 

Hulking Up : Quand un lutteur commence à revenir dans le combat s’en vendre les prises de son adversaire. Nommé ainsi du fait de Hulk Hogan, qui l’a fait à plusieurs reprises lors de ses matchs aux USA…

 

I

 

Indy : Raccourcis pour dire « promotion indépendante » et qui définit un groupement de lutte trop petit pour pouvoir travailler au niveau national.

 

International Object : Ou « Foreign objet ». C’est un objet/arme utilisé illégalement pendant un match. Ex. Chaise, Poing Américain…

 

Irish Whip : Projection

 

J

 

Job : C’est le fait de mettre en valeur son/ses adversaires afin de le faire gagner et donc de le « pusher ».

 

Jobber : C’est la catégorie de lutteurs qui « jobbe ». Qui sont donc là comme « faire valoir ». Ex. Brooklynn Brawler, Barry Horowitz.

 

JTTS (Jobber To The Stars) : C’est le lutteur qui gagne contre les jobbers mais qui perd contre les « grosses stars ».

 

Juice : Sang.

 

Juicing : Saigner (souvent, mais pas tout le temps, fait par soi-même).

 

K

 

Kayfabe : C’est le fait de protéger les secrets du monde de la lutte pro.

 

Kliq : C’était le groupe d’amis en « backstage » qui comprenait : HBK, HHH, Nash, Hall et Justin Credible.

 

L

 

Lead Ass : Un lutteur étant incoopérant sur le ring ou agissant comme s’il voulait ne pas coopérer…

 

Legdrop : Descente De La cuisse.

 

Legit : Un lutteur est “Leg It” quand il a un passé de lutteur réel (ex : Kurt Angle, Ken Shamrock…). Un combat sera dit de « legit » quand une chose réelle sera intervenue (ex : la blessure au cou de Steve Austin face à Owen Hart, au Summerslam 1997…).

 

Legit Heat : Un conflit réel et dans la “vraie” vie entre 2 lutteurs.

 

Light : Le fait de laisser apparaître d’être trop facile face à un adversaire.

 

Lightheavyweight ou Cruiserweight : Poids moyen. A la WWE, pour rentrer dans cette catégorie, il faut pas dépasser 225 livres, soit 102kg. Le 1er titre poid moyen à la WWF est apparu en 1997 avec Taka Michinoku.

 

Lock up : Le début d’un match.

 

Loose : Porter une prise avec moins de force que la moyenne.

 

Luchador : Mot espagnol signifiant « lutteur ». Il est donné surtout aux lutteurs ayant performé au Mexique. Les « Luchadors » sont généralement des « Highflyers ».

 

Lucha-Libre : Lutte Mexicaine.

 

Lutte : C’est le nom donné au catch au Québec.

 

Lead Ass : Nom donné aux lutteurs qui ne veulent pas coopérer dans le ring.

 

Light : C’est quand un lutteur travaille mal dans le ring et ne « vend » pas assez bien ses coups.

 

Loose : C’est quand un lutteur n’applique pas sa prise de façon assez crédible.

 

M

 

Main Event : C’est le combat vedette d’un show (pas forcément le dernier, il peut y avoir plusieurs match main event). Les lutteurs qui y sont souvent impliqués sont appellés des « main eventer » Ex: Steve Austin, Hogan, Undertaker et malheureusement trop souvent HHH.

 

Mandible Claw : Prise de Mick Foley qui consiste à étouffer son adversaire en lui rentrant sa main dans la bouche.

 

Mark : Contraire de « Smart ». Nom qui désigne un fan qui croit que le catch n’est pas truqué.
Mid-Carter : Catcheur impliqué dans les combats situés en milieu de carte (Ex. Rikishi, Christian). Ca ne veut pas dire qu’il ne sera pas un jour « main-eventer »…

 

N

New Generation : C’est l’ère de la WWF comprise entre fin 1994 et mi-1997. C’est la solution qu’avait trouvé Vince pour pallier aux départs de ses anciennes gloires vers la WcW (Luger, Hogan, Macho Man) avec les mises en avant de « nouveaux » lutteurs comme Bret Hart, HBK, Diesel, Razor Ramon entre-autre… Ce qui ne vas pas empêcher que la plupart de ses « nouvelles stars » partiront elles aussi vers la WcW au court des années suivantes…

 

No Sell : C’est quand un lutteur arrête de « vendre » ses coups et qu’il donne l’impression d’être invincible. Ex. Hulk Hogan, Ultimate Warrior.

 

No Show : C’est quand un lutteur ne c’est pas présenté à un show où il était censé participer.

 

O

 

Old School : C’est la lutte ou un lutteur qui catch style « la vieille école », c’est lutter comme on le faisait avant. La gimmick actuelle d’Eugène est une gimmick « old school ». Ca peut concerner aussi bien le personnage, que la storyline que le style de catch.

 

Office : C’est le siège social de la fédération (ex. Titan Towers).

 

Over : Ce dit d’un lutteur qui fait réagir la foule. Ex. The Rock

 

P

 

Pay-per-view : Ou PPVs (Payer Pour Voir). C’est un paiement à la scéance, comme le « Kiosque » de canal satellite. Les gros « shows » mensuels sont diffusés aux USA sur ces chaînes à péage.

 

Paying Dues : C’est quand un lutteur a toujours fait son boulot durant ça carrière, sans jamais commettre d’erreurs et qu’il a ainsi gagné le respect de ces collègues. Ex. Chris Benoit.

 

Piledriver : Marteau-Pilon

 

Pin : Réaliser le tomber sur son adversaire. Lui river les 2 épaules au sol.

 

Plant : C’est une personne employée par la fédération, qui est situé dans le public pour participer à un « angle ». Ex. Zack Gowen et l’angle avec Piper en 2003 ou Santino Marella en 2007.

 

Pop : Réaction positive de la foule envers 1 ou plusieurs lutteurs.

 

Potato : C’est quand un coup est donné, volontairement ou pas, plus fort qu’il aurait dû.

 

Powerslam : Enfourchement-Ecrasement

 

Program : Comme « Angle ».

 

Promoter : Promotteur.

 

Promotion : Compagnie de catch..

 

Puroresu : Nom Japonnais signifiant catch.

 

Push : C’est quand les « booker » décident de mettre en avant un lutteur pour le faire évoluer dans la hiérarchie et lui donner accès à un titre par exemple.

 

Put Over : C’est de faire son « job » dans un match ou angle..

 

Q

 

Quote : Phrase citée par un lutteur.

 

R

 

Ratings : Parts de marchés en taux d’écoutes calculés aux Etats-Unis.

 

Ref Bump : C’est quand l’arbitre reçois un coup volontaire de la part d’un lutteur.

 

Referee : Arbitre.

Rest Hold : C’est une prise de « repos » qui permet au lutteur de « souffler » durant le matchs entre les « highspots »….

 

Road Agent : C’est un personnel d’encadrement qui est chargée de suivre les lutteurs dans les shows et house-shows. On l’appel aussi « Agent ».

 

Roster : Liste des lutteurs composant une catégorie, une émission ou une organisation. Ex. le roster de Raw sera différent de celui de Smackdown ou de celui de la TNA… Les lutteurs de Raw ET de Smackdown forment le roster complet de la WWE…

 

S

 

Screw-job : C’est quand la fin d’un match qui a été prévu au départ entre les lutteurs, arbitres et bookers, ne se passe pas comme prévu et est changé à l’inssue d’un/des protagonistes… Il ne fait pas partie d’un angle, mais de la réalité ! Ex. Le fameux screw-job de Montréal ou Bret Hart a perdu son titre en 1997, alors que le match devait normalement se finir par une double disqualification !

 

Sell : Le fait de bien vendre ses coups aux yeux du public et de faire croire qu’ils sont vrai.

 

Shoot Fight : Matchs qui dégénére en vrai combats et ou le « booking » n’est pas forcément respecté puisque l’issue n’est plus contrôlée…

 

Shoot : C’est quand, lors d’un interview, le lutteur dit ce qu’il pense vraiment et non pas ce qui était initialement prévu par les bookers.

 

Sidekick : Coup De Pied De Mule.

 

Sleeperhold : Prise Du Sommeil

 

Smart : C’est le fan qui si connait (ou croit si connaître) en catch. S’oppose à « mark ».

 

Spoiler : C’est quand sur les sites internet de news ou les forums de catch, on annonce les résultats d’un show, avant qu’il soit diffusé à la TV… C’est un « scoop ».

 

Spot : Manoeuvre de lutte ou succession de prises.

 

Squash : Match très court qui permet d’augmenter l’intégrité d’un lutteur envers les fans.

 

Stiff : C’est un lutteur qui porte les coups réellement et qui blesse facilement ses adversaires…

 

Stooge : Employer qui dévoile un secret d’un lutteur au promotteur..

 

Storyline : Scénario entre 2 ou plusieurs catcheurs qui se dévelloppe semaines après semaines à la TV et qui enmène à un affronttement entre les protagonistes…

 

Strap : Ceinture de championnat.

 

Submission Hold : Prise de soumission. Ex. Le Sharpeshooter.

 

Submit : Abandonner suite à une prise de soumission.

 

Suplex : Souplesse.

 

T

 

Take-Over : Storyline qui scénarise un group de catcheurs qui prend d’assault un show ou une organisation. Ex. La nWo avec la WcW, l’Alliance avec le WWE.

 

Taping : Enregistrement d’un show de catch en différé.

 

Tag-Team : Equipe de lutteurs.

 

Teammate : Partenaires.

 

Territory : C’est le territoire qui « appartient » à la fédération. Dans le temps, la WWF n’occupait QUE le territoire du nord-est des USA…

 

Timekeaper : Responsable du chrono lors d’un match. Il sonne généralement la choche en début et fin de combat.

 

Title : Titre/championnat.

 

Title Shoot : C’est quand un lutteur à une chance d’affronter un champion pour le titre.

 

Tombstone : Coup De La Pierre Tombale (c’est un Piledriver réalisé par The Undertaker)

 

Trademark Move : Prise de catch qui caractérise un lutteur (c’est pas forcément sa prise de finition !). Ex. Le people Elbow de The Rock.

 

Turnbuckle : Coin du ring

 

Turn : C’est quand le comportement d’un lutteur change. De Heel vers Face ou de Face vers Heel…

 

Tweener : C’est un catcheur qui n’est ni Face, ni Heel et qui va passer d’un côté ou de l’autre.

 

U

 

Undisputed : Champion indisputé. Généralement après une fusion de titres.

 

W

 

Work : travail d’un lutteur lors d’un match.

 

Workrate : Qualité du travail d’un lutteur lors d’un match.

 

(pro) Wrestling : Catch aux USA ou « lutte professionnelle » au Quebec.

 

X

 

X-Division : Division d’un catégorie de lutteurs à TNA qui sont souvent des poids moyens..

 

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Danserbougerbouger |
Dbclosc |
Drogue, bière & complot... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Legrandleo
| Pétanque de l'Europe
| Snowkite Adventures